Stéphane Gendron: rapailler le territoire

Nous ne parviendrons que difficilement à vivre dans ou à cohabiter avec nos milieux ruraux si nous ne comprenons pas leur importance — peu importe si nous vivons en campagne ou en ville. L’interdépendance humaine nous pousse à réfléchir à de nouvelles manières de suffire à la résilience et à l’autonomie alimentaire. Comment pourrons-nous faire passer à l’échelle les modèles de micromaraîchage qui sont si tendance?

La renaissance de la ruralité passera nécessairement par une réforme de la gouvernance et de la fiscalité municipales, un plan de repeuplement axé sur la mixité sociale, un soutien à la paysannerie et une législation plus favorable à la main-d’oeuvre étrangère. Si on veut nourrir la planète d’ici 2050, il faudra aussi miser sur les nouvelles technologies, en pratiquant par exemple une agriculture hors champ, et abandonner l’élevage industriel.
Écosociété

Stéphane Gendron. Rapailler nos territoires. Plaidoyer pour une nouvelle ruralité. Préface de Dominic Lamontagne. Montréal: Écosociété, 2022, 146 pages.

Cette nouvelle a été publiée le 6 juin 2022 sur Le Devoir